image description
image description
image description

Les bioplastiques - une option viable pour l'industrie du plastique

  • 6175
  • 57
  • 3.8
image description

Les bioplastiques sont des plastiques (presque) entièrement issus de matières premières renouvelables, comme l'huile végétale, l'amidon, la biomasse ou les micro-organismes. Les plastiques à base de combustibles fossiles sont, quant à eux, issus des hydrocarbures (pétrole ou gaz). Plusieurs types de bioplastiques ont la même structure moléculaire que les plastiques issus des hydrocarbures, et partagent par conséquent les mêmes propriétés physiques. D'autres types ont des propriétés très différentes, dont celle particulièrement importante de la biodégradabilité. Issus de ressources renouvelables, les bioplastiques peuvent donc réduire notre dépendance au pétrole et au gaz - qui ne sont pas renouvelables - pour produire du plastique. Ils peuvent également être fabriqués de façon à ce que la matière plastique se dégrade. Leur production est malheureusement encore trop coûteuse et la quantité de matières premières renouvelables est relativement limitée. Les bioplastiques représentent, par conséquent, une part encore limitée de l'industrie du plastique.

Les bioplastiques sont-ils plus verts ?

Beaucoup pensent que les bioplastiques sont plus durables que les plastiques issus du pétrole ou du gaz, parce que leur fabrication utilise moins de combustible fossile.. Mais la transformation de plantes en plastique utilisable est un processus complexe, qui consomme beaucoup d'énergie, surtout en comparaison avec les procédés très efficaces utilisés aujourd'hui pour fabriquer du plastique conventionnel. De plus, même la fabrication de bioplastiques nécessite encore du pétrole comme source d'énergie et de matière première. Pourquoi ? Eh bien, parce qu'il faut de l'énergie d'origine pétrolière pour alimenter les machines d'une ferme et pour transporter les cultures vers les centres de transformation. Il faut de l'énergie pour produire les engrais et les pesticides qui font pousser et protègent les cultures. Et il faut de l'énergie pour transformer les matières premières et fabriquer des bioplastiques. Sans oublier la dimension éthique : doit-on consacrer de précieuses terres cultivables à la production de bioplastiques, au lieu d'y faire pousser des cultures pour nourrir les hommes et les animaux ? Il n'est donc pas si facile de répondre à la question de savoir si les plastiques issus de matières renouvelables sont meilleurs ou non pour l'environnement. Beaucoup d'entreprises s'attachent néanmoins à rendre leur fabrication aussi efficace que possible. Face à la diminution des réserves pétrolières et à l'augmentation des prix du pétrole, la recherche d'alternatives aux combustibles fossiles devient en effet de plus en plus intéressante.

Rendre le plastique biodégradable

Beaucoup associent les bioplastiques à des matières que l'on peut simplement jeter dans un conteneur à déchets organiques ou, pire encore, que l'on peut jeter sans y prêter d'attention. Mais ce n'est pas vrai ! Quand on parle de plastique qui se « biodégrade », cela signifie qu'une partie du plastique se dégrade (ou se décompose) par voie naturelle. Dans beaucoup de cas, cela signifie que le bioplastique peut être jeté dans une poubelle à compost, où il se dégrade. Mais cela ne vaut pas pour les plastiques compostables. Pour se décomposer, ceux-ci ont besoin d'une chaleur et d'une humidité beaucoup plus importantes que celles générées dans votre poubelle à compost. Ils doivent être traités dans des composteurs ou incinérateurs industriels. En l'absence de conteneur approprié pour les plastiques compostables, il vaut même mieux les jeter dans votre poubelle habituelle.

Une famille croissante sur le marché mondial

image description

Les bioplastiques biodégradables sont utilisés pour les produits jetables, tels que les emballages et les articles de restauration (vaisselle, couverts, récipients, bols et pailles). Ils sont aussi souvent utilisés pour les sacs de déchets organiques, où ils sont compostés en même temps que les restes alimentaires et les déchets verts. Des plateaux et emballages de fruits, de légumes, d'œufs et de viande, des bouteilles de boissons sucrées et de produits laitiers et des feuilles plastiques pour fruits et légumes sont aussi parfois réalisés à partir de bioplastiques. Entre 2000 et 2008, la consommation mondiale de plastiques biodégradables à base d'amidon, de sucre et de cellule - jusqu'à présent les trois principales matières premières - a augmenté de 600 %. Malgré cette croissance, les bioplastiques continuent de ne représenter qu'une très petite part du marché global du plastique.

Rentabilité pour les soins de santé

À l'exception de la cellulose, la majeure partie de la technologie bioplastique est relativement nouvelle et n'offre pas actuellement d'alternative rentable aux plastiques issus des hydrocarbures. Toutefois, dans certaines applications, les bioplastiques apportent une valeur ajoutée particulière. C'est par exemple le cas des implants médicaux, qui se dissolvent dans le corps et évitent au patient une seconde opération.

Les bioplastiques - une option durable

image description

Les bioplastiques doivent être considérés comme une possibilité viable d'améliorer la durabilité environnementale. La croissance du marché des bioplastiques ne fait aucun doute. Des stratégies visant, par exemple, à mélanger les bioplastiques à d'autres plastiques pourraient devenir la meilleure façon de réduire les coûts et d'améliorer les performances à court terme. À plus long terme, les acteurs majeurs du marché des plastiques doivent investir et apporter les ressources et les connaissances pratiques nécessaires pour augmenter la pénétration sur le marché. Les gouvernements nationaux doivent également développer une infrastructure de recyclage des bioplastiques et sensibiliser le public à l'importance du recyclage. Si nous utilisons davantage de ressources renouvelables pour nos processus, si nous produisons nos matières premières plus durablement et si nous recyclons autant que possible les produits finis, les bioplastiques auront certainement un avenir sûr et durable.

Références

NA.